Mathieu Proulx mars - 16 - 2009 ÉditoriauxAJOUTER UN COMMENTAIRE

Au Québec, il semble que plusieurs parents préfèrent donner des pilules à leurs enfants plutôt que de faire la discipline. Selon les statistiques de la Régie de l’Assurance-Maladie du Québec, en 2008 seulement, 39074 prescriptions de Ritalin ont été chargées à la RAMQ, soit 51000 de plus qu’en 2007.

La plupart de ces enfants n’ont qu’un immense besoin de bouger et quelques minutes d’exercice intensif suffirait à redonner le calme et la concentration nécessaire à leur apprentissage en milieu scolaire.
Au lieu de les discipliner, de les aider à faire leurs devoirs ou de leur prodiguer des conseils sur les bienfaits de l’exercice physique pour les études, on tombe dans la facilité et la paresse en les droguant carrément. Ces enfants sont alors « addict » à cette drogue et n’en ont même pas conscience.
Par ailleurs, on devrait s’inquiéter de voir le nombre de minutes consacrées à l’éducation physique diminué de plus en plus dans les écoles. Les enfants n’ont pratiquement plus de sport à l’école!
Un esprit sain dans un corps sain: qui pousse encore cette vérité de la palice chez nos jeunes?
J’ai été animateurs de jeunes pendant 10 ans et je peux vous dire qu’au fil des ans, j’ai vu de moi-même ce phénomène. Les jeunes sont de moins en moins en forme, ont de moins en moins de facilité à apprendre, à écrire et à s’exprimer et il y a de plus en plus de jeunes sous le fameux Ritalin. D’accord, il y a des cas extrèmes où le jeune doit absolument prendre ce médicament pour se concentrer à une tâche aussi simple que la lecture, mais c’est quoi… 10% des cas?

Quand on sait que c’est chez nous, au Québec, où il y a le plus de suicides au monde et que c’est d’ailleurs ici que par ratio de population, on prend le plus d’antidépresseurs !

Décidément, où s’en va le Québec??

Je vous laisse sur cet article provenant de Cyberpresse sur le site du Centre communautaire d’intervention en dépendance:
http://www.etape.qc.ca/drogues/ritalin3_cyberpresse.htm



Ajouter un commentaire